ACCUEIL

Le 1er mars 2018, est né à Uccle, le premier bassin de thérapies aquatiques bruxellois.

Doté d’une eau chauffée à 34.7°, il permet de donner des massages issus du Watsu®, Aquasoma®, Wata®, Healing dance®, Atma janzu®, de l’ostéopathie aquatique, autant de disciplines aquatiques qui libèrent les tensions physiques, psychiques et mentales.

Au bord de l’eau est aussi un centre thérapeutique. Plusieurs thérapeutes se partagent les lieux:

Soin énergétique, kinésiologie,
Ostéopathie pour femmes et bébés et tous, kinésithérapie pour femmes,

Sophrologie, Nutrition, hypnose humaniste,
Thérapie systémique et familiale, thérapie en relation d’être,

Chi nei tsang, massage énergétique, massage californien, massage tantra, Shiatsu, Seiki, massage pré et post natal,

Coaching artistique, coaching professionnel et de vie,

et des cours collectifs : Ateliers de massage aquatique, Jam de danse contact aquatique, YOGA ASHTANGA, Yoga en eau chaude, Exercices bioénergétiques, Cercle de femmes (voir page cours collectifs)

et des formations de Aquasoma, Wata, Healing dance (voir page formations)

A l’origine du projet, une architecte-urbaniste, en quête d’une reconversion douce, Dominique Dosogne. Elle a abordé la communication par le toucher, premier sens éveillé, par le massage californien, puis des massages thaï et ayurvédique. Elle a pris conscience de la puissance du toucher, à la recherche de l’écoute de l’autre, dans le respect de chacun. Fin 2013, elle est totalement séduite par le Watsu, à la suite du premier WE de formation auprès d’Yves Delattre. Elle lui doit beaucoup, dont la conviction que sa seconde vie se passera dans l’eau.

Au Bord de l’eau est donc l’histoire d’un projet unique à Bruxelles et d’une reconversion professionnelle. Convaincue que le massage aquatique est une expérience que tout un chacun.e doit vivre, elle n’hésite pas à se lancer dans l’aventure, aidée, soutenue, accompagnée des siens.

On a tou·te·s eu cette impression que notre espace de vie, de pensées, d’actions est trop petit. Le massage aquatique apporte une grande liberté des mouvements connectés à la respiration et favorise la libre circulation de l’énergie.

Depuis 2 ans, le bassin est également un lieu de création artistique.

Lieu de tournage pour un travail de fin d’étude d’Agnes Walpen, de photographie avec Jean Marie Ghislain, de tournage de documentaire, de prise de vue pour spectacle (pour novembre 2023).

Ce rejoint ici mon premier désir de créer un lieu de W.ART.SU